Dans la foulée des manifestations contre le racisme aux États-Unis, des symboles tombent dans plusieurs pays d’Europe. Des statues héritées d’un passé esclavagiste ou colonial sont prises pour cible. En Afrique, ces déboulonnements suscitent des avis partagés.

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube :
En DIRECT – Suivez FRANCE 24 ici :

Notre site :
Rejoignez nous sur Facebook :
Suivez nous sur Twitter :

(Visited 2 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  1. Déboulonner ces statues de tyrans c'est une bonne chose. Nous, les africains on a pas besoin des statues de ces malfaiteurs pour nous souvenir de ce qu'ils ont fait. C'est déjà gravé dans nos mémoires et nos cœurs et ça le restera pour toujours. Chez nous l'histoire, ça se transmet de bouche à oreille. Et ainsi de générations en générations, point barre.

  2. Jules Ferry grand homme de gauche qui disait que c'était " un devoir de la race supérieur de répandre la civilisation " c'est marrant de voir que se sont les mêmes gaucho qui ensuite dise qu'il faut déboulonner les statut pour passer a autre chose. Peut être pour mettre en place le nouvel esclavage moderne ?

  3. C'est pas en enlevant des statuts qu'on retire ce qui s'est passé. L'histoire est encré dans les livres. Je pense par contre que retirer ces statuts est une bonne chose parce qu'à l'époque où elles ont été installé c'était pour honorer ces personnalités publiques. En retirant ces statuts donc, on dit " nous savons ce que vous avez fait et nous refusons de continuer à vous mettre à l'honneur dans nos rues".

  4. Pourquoi ne pas simplement retirer les statues proprement et les réunir dans un musée spécialisé sur leur question ? Ça aurait moins l'air de glorifier cette époque (j'imagine bien que voir une statue d'un type louche en hauteur le suscite, quoi), et on pourrait au moins conserver le patrimoine et son Histoire.

    Le type qui dit qu'il faut dépolluer son imaginaire n'a pas si tort que ça. Juste, ne pas oublier ou effacer l'Histoire ! Sinon, c'est la porte-ouverte aux abus…

  5. Je dirais simplement que les révolutionnaires qui ont détruits toute les status sur les portails des églises en 1789 sont aujourd'hui perçu comme des brutes ignares qui nous ont fait perdre une partie de l'Histoire.

  6. le plus surprenant c'est que c'est les africains qui doivent validé ou pas ce qui ce passe pour nos peuple a nous les blancs, on a perdu le contrôle de notre avenir

  7. Laisse tomber on va faire tombé tout les statuts en Afrique et après on va enseigné les enfants dans nos propre école pour les dire ce qui ces passé…

  8. Les gens qui disent qu'ils sont pour sont con en faite !! Car si ont ne garde pas ses statues et qu'ont ne raconte pas l'histoire de l'esclavage,… Pour ne pas recommencer dans les années avenir. Personne ne saura que l'esclavage a existé et vont le pratiquer

  9. Oui c'est très bien effaçons et oublions toutes les conneries de passé, comme ça nos petits petits enfants referont les mêmes conneries… Oublions aussi le fait que le premier maillon de la chaine de l'esclavage c'était des africains qui capturaient d'autres africains pour revendre leurs captifs aux armateurs de bateaux dans les ports.

  10. La domination mentale des colons les rendent eternels , qu il ai statues ou pas sur le sol , l afrique est toujours sous leur controle passé et toujours present , voila pourquoi l immobilisme du continent

  11. En quoi ces actes serviraient ceux qui bloquent sur ces faits ?

    L afrique est croyante , l attention portees sur des statues n est t elle pas peché dans le christianisme et l islam ?

  12. L’argument de la trace de l’histoire est creux. Je doute qu’un pays du G8 ou membre du conseil de securité ait une statue ou une rue d’un ancien bourreau dans une de ses rues